Voie des Indés 2017 : bibliothécaires, libraires, participez à l’aventure !

Publié le par
virginie
Voie des Indés

La Voie des Indés est l’occasion pour nous de vous faire découvrir des publications inédites d’éditeurs de la région Occitanie et pour vous, prescripteurs littéraires, de faire connaître votre avis !
Poésie, essai, romans, jeunesse… Il y en a pour tous les goûts !

Participez sans hésitez !

Vous êtes intéressés ?

Il vous suffit de remplir un court questionnaire pour commander 1 ou 2 livres parmi les 8 ouvrages de la sélection (à découvrir ci-après). En contrepartie de l’envoi gratuit de ces exemplaires achetés par les structures régionales pour le livre auprès de librairies indépendantes de la région, vous vous engagez à le ou les chroniquer sur Libfly.com dans les 2 mois qui suivent leur réception.

Vous êtes en recherche d’animations ou d’actions culturelles ?

Découvrez dans la bibliographie : la sélection 2017, les animations qui l’accompagnent et quatre titres choisis par les éditeurs donnant à voir la structuration et la profondeur de leur catalogue.

A vous de choisir l’animation que vous souhaiteriez inclure dans votre programme d’action culturelle ou dans vos cycles de rencontre, entièrement soutenue par le CRL Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon livre et lecture !

Une opportunité rare à saisir, inscrivez-vous sans attendre !

Découvrez la sélection Voie des Indés 2017 !

Les huit éditeurs sélectionnés sont les éditions Anacharsis (Toulouse) / Le CMDE (Toulouse) / Au Diable Vauvert (Gard) / Erès (Toulouse) / Faï fioc (Montpellier) / Éditions du Mercredi (Tarn-et-Garonne) / Salto (Gard) / Winioux (Lozère).

AnacharsisLe chien, la neige, un pied, de Claudio Morandini (Anacharsis, Toulouse, Haute-Garonne)
Adelmo Farandola vit seul dans son chalet perdu dans la montagne. Les saisons s’empilent dans sa mémoire comme en un brouillard indistinct. Au printemps, la fonte des neiges révèle peu à peu un pied humain non loin de leur cabane. À qui appartient-il ? Qui l’a mis là ? Adelmo Farandola ne se souvient pas très bien des événements de l’an passé…

CMDEQuartier en guerre, de Seth Tobocman (CMDE, Toulouse, Haute-Garonne)
Couvre-feu, violences policières, expulsions… Les politiques sécuritaires et la spéculation immobilière s’attaquent au quartier populaire du Lower East Side à Manhattan, au cœur des années Reagan. Ses habitants résistent : squats, manifestations sauvages, émeutes…

Au Diable VauvertVintage, de Grégoire Hervier (Au Diable Vauvert, Vauvert, Gard)
Comment un jeune journaliste à la recherche de la mythique Moderne de Gibson, Saint Graal des guitares vintage, découvre le passé mystérieux d’un pionnier maudit du rock’n’roll… De Pigalle aux rives du loch Ness, de Sydney à la route du blues, un road trip palpitant et plein d’humour qui, de meurtres en courses-poursuites, remonte aux origines culturelles, artistiques et techniques du rock.

ErèsUn dragon sur le divan, de Pascale Hassoun (Erès, Toulouse, Haute-Garonne)
La psychanalyse peut-elle se transposer sur un divan chinois ? De 2003 à 2016, Pascale Hassoun psychanaliste française fait des séjours à Chengdu (Sichuan) afin de contribuer sous forme de séminaires, supervisions, entretiens, à l’émergence de la psychanalyse en Chine.

Fai FiocInstantanés, de Didier Henry (Faï fioc, Montpellier, Hérault)
Des éclats de réel, des instants de vie, paysages visuels et musicaux, se suivent dans le temps à la manière d’un journal. Dès l’écriture des premiers textes, s’impose une unité formelle dans la composition de l’ensemble, comme une série de photos « instantanées » lues sur une planche-contact.

Editions du mercrediLa grande guerre de pépé Célestin, de Simon Martin et Eva Sanchez (Éditions du Mercredi, Monteils, Tarn-et-Garonne)
Dans sa maison de retraite, Pépé Célestin souffle ses 111 bougies. Aux journalistes qui l’interrogent sur sa longévité, il livre son secret : l’amitié et la poésie. Il se souvient de sa rencontre avec Katsuo, un soldat d’origine japonaise, pendant la « grande guerre ». Dans les tranchées, après les batailles, Katsuo initie Célestin à l’art des haikus.

Salto12 juillet, de Bruno Colombari (Salto, Méjannes-Le-Clap, Gard)
12 juillet 1998. 20h35. Saint-Denis. Dans vingt-cinq minutes débutera la finale de la Coupe du monde de football entre la France et le Brésil. Trois trentenaires en vacances se préparent à suivre le match sur une vieille télévision. Durant près de deux heures, leurs réactions et leurs souvenirs s’entrecroisent avec les petits et les grands moments d’une finale qui va entrer dans l’histoire.

WiniouxMais où vont les chaussettes ?, de Marie Halleux (Winioux, Saint-Hilaire-de-Lavit, Lozère)
Qui ne s’est jamais posé cette question ? Qui ne s’est jamais retrouvé avec des chaussettes dépareillées ? Les hypothèses sont nombreuses, aucune n’est vraiment concluante ! C’est avec cette petite anecdote du quotidien que Marie Halleux nous propose une histoire pleine d’émotions, farfelue et grisante !

 

 

la bibliographie

Haut de page