[Exposition] Le Chant du crabe

Publié le par
virginie
Chant_Crabe_Goupil
Du 4 novembre 2017 au 14 janvier 2018

Mise en scène par Enrico Clarelli, cette exposition présente, à travers un choix de peintures, de dessins et d’écritures, le travail récent de Roger Cosme Estève et témoigne du dialogue constant et intime entretenu entre le peintre qui écrit et le poète – Didier Goupil – qui aimerait bien parfois que les « mots tâchent un peu les doigts ».

Né à Néfiach, dans les Pyrénées-Orientales, Roger Cosme Estève est un artiste profondément catalan, ce qui ne l’a jamais empêché « d’aller voir ailleurs ce qui se passait » et après Montréal, Oualidia ou Alma-Ata, au Kazakhstan, c’est aujourd’hui entre Tarn et Roussillon que ce peintre voyageur exerce son art aussi raffiné que profond. Ni figuratif, ni abstrait, tout en étant et l’un et l’autre, Cosme Estève est – ultime paradoxe – un peintre qui écrit beaucoup, ce qui explique sans doute sa rencontre au début des années 2000 avec l’écrivain Didier Goupil, qui a publié en 2015 sa biographie, Journal d’un caméléon, une biographie à l’image du personnage, mouvementée et kaléidoscopique.

Vernissage de l’exposition Jeudi 2 novembre à 18h

Visite en audio description Samedi 16 décembre à 10h30
Inscription à accessibilite.bibliotheque@mairie-toulouse.fr ou au 05 62 27 45 86

Exposition à la Médiathèque José Cabanis
1, allée Jacques Chaban Delmas – Toulouse
Tél. : 056 2 27 40 00

Au programme

* Exposition de dessins et d’écritures de Roger Cosme Estève, et présentation des livres d’art de Voix Éditions.
À la librairie Ombres Blanches Café littéraire côté cour
Vernissage suivi d’une lecture d’El Cant del cranc (Le Chant du crabe) de Didier Goupil, samedi 4 novembre à 18h.

* Rencontre avec Didier Goupil et Roger Come Estève
Mardi 14 novembre à 18 h
Médiathèque José Cabanis – pôle Arts (3e étage)

* Journal d’un caméléon. Lecture musicale d’après une adaptation par l’auteur du Journal d’un caméléon.
Dimanche 10 décembre à 16 h
Médiathèque José Cabanis
Un peintre erre dans les couloirs de sa mémoire, une boussole à la main. Il cherche le fumoir et les raisons qui l’ont mené dans cet étrange établissement psychiatrique. Un roman sur la création et la bipolarité, lauréat du Prix Jean Morer 2016.
Mise en lecture : Enrico Clarelli
Voix : Philippe Dupeyron
Musique(s) : Augustin Charnet
Durée : 1h

 

Haut de page