[Lecture hommage] « Le Bonheur » d’Emmanuel Darley

Publié le par
cavepoesie
darley
Le 6 février 2018
de 19h31 à 20h31

« Quand on me demande ce qu’il faut pour « faire » écrivain, je dis ça : être toujours œil et oreille ouverts. Regarder autour de soi, regarder les gens, tous les gens, et puis tendre l’oreille. Écouter ce qui se dit. Comment ça se dit. Écouter le banal ; le répété, écouter les petites histoires de tous, écouter ce qui entre les lignes affleure. Se dit discret. »

Installé à Narbonne, un temps libraire à Ombres blanches à Toulouse, compagnon de route de Jean-Marc Bourg et de feu la Cie Labyrinthe à Montpellier, des compagnies Là-bas théâtre à Béziers ou Création éphémère à Millau, Emmanuel Darley est un auteur qui a croisé le chemin de nombre d’équipes artistiques en Occitanie. Sa langue, son attention à l’autre, cette volonté de « faire parler des gens qu’on n’entend pas ou peu. Qui n’ont pas la parole. » révèle un regard sensible sur le monde qui touche à coup sûr.

À l’occasion du deuxième anniversaire de sa disparition, en janvier 2016, six structures de la Région se sont regroupées et vous proposent Polyptyque E.D., un parcours à travers les œuvres d’Emannuel Darley.
Ce parcours à travers les œuvres d’Emmanuel Darley débute à Toulouse à la Cave Poésie, au théâtre Jules Julien et à la librairie Ombres blanches, et se conclura en octobre 2018 à Nîmes, après être passé par Béziers, Montpellier, Millau et Avignon.

En partenariat avec La Maison théâtre des littératures à voix hautes / Nîmes, La Baignoire lieu des écritures contemporaines / Montpellier, C ie Là-bas théâtre / Béziers, C ie Création éphémère / Millau, La Maison de la poésie / Avignon.

LE BONHEUR

Roman du déracinement, Le Bonheur est une œuvre polyphonique, profondément influencée par la démarche théâtrale de l’auteur. Emmanuel Darley donne à entendre les voix d’immigré·es, de migrant·es en fuite, de passeurs, ou de celles et ceux resté·es au pays… Il les racontent dans quelles circonstances illes sont arrivé·es et vivent ici, au « pays Bonheur » (ainsi le nommaient-illes, quand illes étaient encore là-bas). Ou bien illes rêvent de notre Eldorado et se préparent au grand départ. Illes savent plus ou moins les conditions, les intermédiaires, les passeurs, les tarifs, les multiples dangers. Car beaucoup échouent. Se font prendre ou dépouiller. Ou meurent en chemin.a

Lecture de Béla Czuppon
En partenariat avec La Baignoire, Lieu des écritures contemporaines à Montpellier
Lecture traduite en Langue des Signes Française en partenariat avec les étudiant·es du Cetim.

Mardi 6 février 2018, à 19h30

à la Cave Poésie
71 rue du Taur – 31000 TOULOUSE

La réservation des places peut se faire :
- au bureau de la Cave Poésie
- par téléphone : 05 61 23 62 00
- par mail : contact@cave-poesie.com

Autres rendez-vous du Polyptyque E.D. à Toulouse

Cabaret Darley
du mercredi 7 au samedi 10 février à 20h30
par le Conservatoire de théâtre de Toulouse
Cave Poésie

Lecture concert Être humain
Mardi 20 février à 19h30
Cave Poésie

> Durant le mois de février, la librairie Ombres Blanches proposera une table dédiée aux ouvrages d’Emmanuel Darley et une exposition de ses photos du 12 février au 3 mars.

> Le théâtre Jules Julien présente Mon ami le banc mis en scène par Filip Forgeau et Philippe Flahaut, le jeudi 8 janvier à 10 h et 14 h 30.

Haut de page