Recontre avec Henri Bornstein

Publié le par
virginie
Henri Bornstein
Le 24 avril 2017
de 18h00 à 20h00

Lecture de la dernière pièce d’Henri BornsteinJe m’appelle Aimée. Variation 2, par les comédiens de l’atelier du Théâtre National de Toulouse en présence de l’auteur et de Pierre Banos directeur des éditions théâtrales.

Rencontre autour de l’édition d’une pièce de théâtre et la relation auteur-éditeur.

Henri Bornstein fonde la compagnie Nelson Dumont installée à Toulouse et met en scène de nombreuses pièces. Il a enseigné au Conservatoire national de région de Toulouse comme professeur d’art dramatique et a notamment publié aux éditions théâtrales Mersa Alam (2010), Frère et soeur (2011) et Moi, Arcan (2015).

 Je m’appelle Aimée. Variation 2 (ed. Théâtrales jeunesse)
Aimée est une fille forte, enfin… elle est grosse, quoi. Dans la première variation, elle veut mourir et demande au marchand de cercueils un contenant funèbre pour obèses. Mais grâce notamment à un amoureux tout aussi rond qu’elle et à une grand-mère qui arrondit les angles, elle va emprunter le long chemin de l’acceptation de soi.
Dans la seconde variation, elle envisage avec moins de netteté son projet funeste. Car son frère l’écoute davantage, et son père donne des nouvelles. Reste ce marchand de cercueils, personnage sombre, comme une mauvaise conscience, qui prend du poids (symbolique) face à Aimée, cependant cette dernière saura résister et… rebondir !
Avec un humour tendre, ce nouveau texte d’Henri Bornstein parle encore de l’autre et de la différence, mais dans une joie réelle et une légèreté de bon aloi.

Lieu de la rencontre :
Salle de conférence de la librairie Ombres Blanches – Toulouse
Tél. 05 34 45 53 33

Haut de page