[Rugissant] L’histoire du scorpion qui ruisselait de sueur d’Akram Musallam

Publié le par
cavepoesie
RUGISSANT-Web
Le 13 mars 2018
de 0h03 à 20h30

Akram Musallam est considéré parmi les plus talentueux écrivains palestiniens d’aujourd’hui.
« C’est un scorpion tatoué au dos d’une jeune Française que le narrateur a rencontrée un soir, dans un dancing, sur la côte israélienne. Il hante chaque nuit ses rêves, tente d’escalader le miroir de sa chambre, n’y parvient pas, tombe et recommence sans cesse, ruisselant de sueur. Mais un scorpion, qui ne boit pas d’eau, qui n’a pas de pores, peut-il transpirer ? Et s’il transpire, reste-t-il le même, ne perd-il pas tout son venin ? »

En partenariat avec la Cie Ici, Là-Bas et Ailleurs dans le cadre de la 4 e édition de Ciné-Palestine.
Lecture traduite en Langue des Signes Française en partenarait avec les étudiant·es du Cetim.

> En savoir plus

Mardi 13  mars 2018, à 19h30

à la Cave Poésie
71 rue du Taur
31000 TOULOUSE

La réservation des places peut se faire :
- au bureau de la Cave Poésie
- par téléphone : 05 61 23 62 00
- par mail : contact@cave-poesie.com

 

Haut de page