Lachaud Maxime

Catégories : Essai (art, littérature)

Département : Haute-Garonne

Présentation

Activité :
Auteur
Biographie :
Né en 1975 à Carcassonne, Maxime Lachaud est journaliste et essayiste. Ses sujets de prédilection se tournent vers le Sud des États-Unis, l'esthétique du grotesque et les courants artistiques en marge.
Il est l'auteur de l'ouvrage Harry Crews, un maître du grotesque (K-inite, 2007), enquête et essai littéraire autour d'une des plus grandes figures de la littérature sudiste.
Il a co-dirigé l'anthologie sonore Aux Limites du son (La Volte, 2006) autour du groupe littéraire de science fiction expérimentale Limite, et a co-écrit des ouvrages touchant aussi bien aux domaines musicaux (Carnets noirs Acte II, e-dite/K-inite, 2005; Obskure opus 1, K-inite, 2007), au cinéma (Reflets dans un œil mort: Mondo movies et films de cannibales, Bazaar & co, 2010 ; Le Sud au cinéma, Éditions de l'École Polytechnique, 2010, Spectacles grotesques, Humoresques, 2010) ou à la littérature (Cormac McCarthy : Uncharted Territories, Presses universitaires de Reims, 2003; Les Vestiges du gothique, Presses universitaires du Mirail, 2004; Colloque de Cerisy : Autour de Stephen King. L'horreur contemporaine, Bragelonne, 2008).
Il a également réalisé plusieurs centaines d'entretiens pour des revues, web-zines, médias audio-visuels ou radiophoniques.
Son dernier ouvrage, Redneck Movies : Ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain (Rouge Profond), s'intéresse à un cinéma des marges, parfois nommé "hicksploitation", qui fit fureur dans les drive-in des années 1960 et 1970 et qui mettait en scène la culture des péquenauds du Sud des Etats-Unis.
Affiliation :
Affilié à l'AGESSA
Bibliographie :
  • Redneck Movies : Ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain. Rouge Profond distr. Harmonia Mundi, Pertuis, 2014.
  • Le gothique sudiste dans les arts, la musique et la littérature : sens du lieu et poétique de l'aliénation dans Persistances gothiques dans la littérature et les arts de l'image, Editions Bragelonne, Paris, 2012.
  • Getting to Know Harry Crews dans To Live in the South, One Has to Be a Scar Lover. 1646, La Haye, 2011.
  • Reflets dans un œil mort: mondo movies et films de cannibales, Bazaar & co, Paris, 2010.
  • L'esthétique carnavalesque dans les Mondo movies dans Humoresques 31: Spectacles grotesques. CORHUM, Paris, 2010.
  • Le Sud de tous les dangers: retour au primitif et dégénérescence dans le cinéma de redneck américain  dans Le Sud au cinéma. Editions de l’Ecole Polytechnique, Versailles, 2009.
  • Violence et carnavalesque: Les motifs horrifiques dans La foire aux serpents de Harry Crews  dans Stephen King et l’horreur contemporaine. Editions Bragelonne, Paris, 2008.
  • Harry Crews, un maître du grotesque. Editions K-Inite, Paris, 2007.
  • Cor Gout: l'intégrale (préface). Rytrut, St Mury-Monteymond, 2007.
  • Obskure Opus 1. K-Inite, Paris, 2007.
  • Aux Limites du Son (co-directeur d’ouvrage). Editions La Volte/distr. Seuil, Paris, 2006.
  • Carnets Noirs 2. Editions e-dite/K-Inite, Paris, 2005.
  •   The Abject Body in Harry Crews's Fiction dans Anglophonia : The Remains of the Gothic, Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, 2004.
  • Carnivalesque Rituals and the Theological Grotesque in the Southern Novels of Harry Crews and Cormac McCarthy dans Cormac McCarthy : Uncharted Territories / Territoires inconnus. Presses Universitaires de Reims, 2003.
  • Du corps abject à une métaphysique de l'obscène : l'œuvre de Harry Crews dans L'Obscène, acte ou image ?, La Voix du Regard, Paris, 2002.
Actualité :
Parution en octobre 2014 aux éditions Rouge profond :
"Les redneck movies : ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain".

Type d'animations :
Rencontres / Conférences / Débats
Publics :
Tous publics
Lieux d'intervention :
Bibliothèques, Librairies, Centres socio-culturels, Salons et foires du livre, Autres

Contact

Téléphone :
05 61 32 94 05

Haut de page