Spectacles pour tout public

Publié le par
virginie

Retrouvez ici les association et compagnies installées en région dont le répertoire de créations artistiques repose sur des textes littéraires destinés au tout public.

QUERIDA Compagnie
Compagnie L’Œil du silence
Compagnie Antidote
Compagnie de la Dame

QUERIDA Compagnie

Sylvie Maury © Eric Vanelle

S. Maury © Eric Vanelle

Sortie du Conservatoire National de Toulouse en 2001 avec les félicitations du jury, Sylvie Maury intègre la compagnie des Vagabonds de Francis Azéma au sein de laquelle elle travaille pendant 9 ans. Sylvie Maury se lance dans la création théâtrale en créant en janvier 2012 sa compagnie de spectacle vivant, avec laquelle elle compte développer son expression artistique sous différentes formes : lecture, musique, danse et ce sans frontières absolues.

Répertoire de Sylvie Maury

Sylvie Maury est très sollicitée en tant que lectrice, pour la radio, des festivals, des hôpitaux, des salons du livre, pour des voix off de documentaires ou films…). Son répertoire de lectures est éclectique et répond volontiers à des commandes comme cela a été plusieurs fois le cas pour le CRL à l’occasion de Vivons Livres !. Parmi elles : Femme du monde de Didier Goupil, Le Wagon d’Arnaud Rykner, La Dernière visite d’Enrique Serna…

Royaume de femmes

Royaume de femmes

// Première création en 2012 //

Royaume de Femmes ! , lectures musicales de  5 nouvelles de Tchekhov autour de la figure féminine (Une petite blague, Un concours, Douchtechka, L’Épouse, Le Récit de Melle X)
Pour cette première création, Sylvie Maury s’est entourée du musicien multi-instrumentiste Sylvain Loyseau (électroacoustique) et du metteur en scène Laurent Pérez.
Deux formes : lecture musicale (comédienne et musicien) et lecture-spectacle (lecture musicale mise en espace et en lumière)

Pour programmer la Cie 〈 dossier de presse de QUERIDA Compagnie

Contact
Querida Compagnie
41 Rue Bonnat – 31400 Toulouse
Contact Sylvie Maury : 06 19 74 85 78
Contact Diffusion : Laure Hunot : 06 61 48 63 94
querida.compagnie@gmail.com

Compagnie L’Œil du silence

L’Œil du silence est une compagnie professionnelle parisienne décentralisée dans le département du Lot en 1987. L’équipe artistique se compose de six membres : Anne Sicco, auteure, dramaturge, metteure en scène, Olivier Copin, comédien, slammeur, Aurélia Marceau, comédienne, Christophe Seval, comédien, musicien, compositeur, Ulysse Dyèvre, plasticien, comédien, et Camille Marceau, plasticienne, photographe, comédienne.
Cette compagnie travaille essentiellement sur des textes de littérature contemporaine, et oriente son répertoire pour 2015-2016 vers l’écriture d’aujourd’hui au féminin.

Répertoire (non exhaustif)

  • Terres réelles, paysages intérieurs : lectures de textes de Marie-Hélène Lafon par Aurélia Marceau et Amandine Monin, musique vivante de Christophe Séval
    Première représentation organisée à Muret en novembre 2013 par le Prix du Jeune Écrivain et le CRL dans le cadre de Vivons Livres !
  • Ma solitude est un théâtre à ciel ouvert : lectures de textes de Sylvie Germain par Aurélia Marceau et Olivier Copin
    Lecture produite avec le soutien du CRL - Première représentation organisée à Muret le 17 octobre 2014 par le Prix du Jeune Écrivain et le CRL 

// Créations en tournée pour 2015-2016 //

Christophe Seval et Olivier Copin - "A quoi sert la neige ?"

Christophe Seval et Olivier Copin dans « A quoi sert la neige ? » © DR

L’écriture d’aujourd’hui au féminin avec 4 auteures au répertoire

  • Tout comme elle : spectacle (pour adultes) du texte pour le théâtre de Louise Dupré par Aurélia Marceau
  • A quoi sert la neige ? : théâtre visuel pour jeune public à partir de la poésie de Vénus Khoury-Ghata par Aurélia Marceau, Christophe Seval, Olivier Copin, Ulysse Dyèvre, Camille Marceau, sur une composition musicale de Christophe Seval
  • L’Heure blanche. Toutes leurs robes noires : lecture théâtralisée (pour jeune public) de textes de Claudine Galea par Aurélia Marceau

Pour programmer la Cie 〈 dossier de presse de L’Œil du silence

Contact
L’Œil du Silence
Domaine d’Anglars – 46140 Anglars-Juillac
Tel. : 05 65 36 23 76 – Port.: 06 80 15 81 23
contact@loeildusilence.com  – www.loeildusilence.com

Compagnie Antidote

G. Fossier © M. Mesinas

G. Fossier © M. Mesinas

La Compagnie Antidote, créée en l’an 2000 par Nade Christel, Gilles Fossier et Nathalie Estevenin, fait le choix d’un travail sur les pièces d’auteurs contemporains dont l’écriture relève d’une véritable construction dramatique et poétique.
Elle privilégie une élaboration collective dans le sens où elle réunit des partenaires (scénographie, jeu, son, lumières) dont elle connaît et apprécie le travail et qui désirent créer dans une optique commune. L’objectif des recherches de la compagnie est de donner à voir et à entendre des spectacles qui permettent la participation du spectateur et stimule ses ressources créatives.
La compagnie propose également des actions de formation de lecture à voix haute auprès des bibliothécaires et des associations de lecteurs ainsi que des ateliers d’écriture.

Répertoire

  • Rilke, Lettres à un jeune poète : lecture dans la pénombre articulée par des
    « caprices » au violoncelle (J.M.C. D’all Abaco). Il s’agit de donner à entendre un texte se rapportant à l’acte de création. Ce texte a accompagné de nombreuses générations et accompagne encore celles et ceux qui cherchent à soulever les « bonnes questions ».
  •  Le Pays où naquit le blues, d’après les mémoires d’Alan Lomax (Traduction de Jacques Vassal) : ce spectacle est le fruit d’une rencontre entre un éditeur (Les Fondeurs de briques), un musicien et un comédien. L’ethnomusicologue Alan Lomax avait notamment pour objectif de « donner une voix aux sans voix ». Nourris du croisement de ces destins singuliers, chant, parole et musique s’accordent ici pour vous emmener à la découverte des racines du blues. En savoir plus :  fipradio.fr
  •  Madame Dodin de Marguerite Duras : lecture en jeu de cette nouvelle extraite du recueil Des Journées entières dans les arbres. Ce texte, peu connu, est sans doute le plus drôle de M. Duras. Elle y brosse le portrait d’une concierge parisienne, Madame Dodin, personnage haut en couleurs, au franc-parler gouailleur et mordant. Une amitié sans faille la lie à Gaston, balayeur désabusé, qui « a de la lecture ».
  •  Jaurès, un siècle après : Éducation, luttes sociales, justice, art et science… Parmi les nombreux écrits de Jean Jaurès parus il y a plus d’un siècle, certains d’entre eux sont-ils encore en mesure de questionner notre présent ? Lecture-Débat à partir des articles parus dans La Dépêche du Midi de 1887 à 1914.
  •  Albert Camus « Le discours de Suède » : « une société fondée sur des signes est, dans son essence, une société artificielle où la vérité charnelle de l’homme se trouve mystifiée. (…) Dès lors, quoi de surprenant si cette société n’a pas demandé à l’art d’être un instrument de libération, mais un exercice sans grande conséquence, et un simple divertissement ».

Projets en cours (2016-2017)

  •  Jack London : Création à partir de son livre Le Peuple de l’Abîme (1903), mais aussi des extraits d’autres livres de Jack London. Par la lecture des textes, la projection de photographies et de courts films ainsi que par une recherche sonore appropriée, il s’agit de revenir sur le parcours de cet auteur visionnaire et sur son œuvre sociale. Revenir sur cette époque pour mieux interroger la nôtre.
  •  Le Doux Parfum des temps à venir, du romancier et poète haïtien Lyonel Trouillot : un texte court mais d’une intense beauté, qui nous relate les dernières volontés et les ultimes conseils d’une mère à sa fille. Cet hymne à la liberté sera porté sur scène par une comédienne (Nade Christel), une danseuse (Claudia Flammin) et un musicien (Pape Amath N’Diaye). Ce texte est également proposé en lecture musicale.

Pour programmer la Cie 〈 dossier Cie Antidote
Voir la 
Cie Antidote en images

Contact
Compagnie Antidote : Gilles Fossier
Tél : 06 65 48 73 88
cieantidote@yahoo.fr / gilles.fossier9@orange.fr

Compagnie de la Dame

Corinne Mariotto et Denis Rey © Cie de la Dame

Corinne Mariotto et Denis Rey © Cie de la Dame

La Compagnie de la Dame, créée en 2015 par Corinne Mariotto, a pour vocation et pour particularité de mettre en avant des auteurs ou figures féminines fortes…
Ainsi la Compagnie de la Dame continue de défendre le personnage de « la dame » dans Les règles du savoir-vivre dans la société moderne de Jean-Luc Lagarce, spectacle en tournée depuis de nombreuses années… Plusieurs spectacles ont vu le jour depuis.

Corinne Mariotto
Comédienne professionnelle depuis plus de vingt-cinq ans, elle travaille depuis longtemps au sein de la Compagnie Les vagabonds dirigée par Francis Azéma, mais aussi avec de nombreux autres metteurs en scène, Maurice Sarrazin, Jean-Pierre Beauredon, René Gouzenne, Sébastien Bournac…
Elle interprète aussi bien les rôles classiques que contemporains (Andromaque, La Musica Deuxième…). Depuis dix ans, elle joue en France et à l’étranger le monologue de Jean-Luc Lagarce, Les règles du savoir-vivre dans la société moderne. Souvent sollicitée pour des lectures publiques, elle lit aussi bien dans des festivals que chez des particuliers. Elle crée la Compagnie de la Dame en 2015, avec le désir d’approfondir son rapport à certains auteurs, à certains personnages, et aux femmes en particulier… On peut la retrouver également en tournée dans Dom Juan en Noir/Lumière, Tartuffe en Noir/Lumière, Les amours inutiles, d’après quatre nouvelles de Maupassant, Joueurs de farces, La Musica Deuxième, Les irréels.

Répertoire

  • Affiche CALAMITY © Cie de la DameCalamity Jane, Lettres à sa fille - Lecture musicale / 1h15 / tout public
    Avec : Corinne Mariotto, comédienne et Greg Lamazères, musicien
     » [...] Porté par la musique (en partie improvisée) de Greg Lamazères, le voyage commence. Ce multi-instrumentiste est aussi à l’aise avec ses guitares qu’à l’harmonica, instrument emblématique des vieux cowboys. Pas d’effet de style, pas de grande envolée larmoyante : ce dialogue musique-lecture est empreint d’une émotion contenue et grandissante, pudique. On y rencontre une femme à la limite de la folie, amoureuse, maternelle, tendre, forte, intransigeante, généreuse, courageuse, parfois traversée par le doute, des décisions qu’elle n’aurait pas dû prendre. On y rencontre, au détour d’une page, des Sioux, Buffalo Bill, des diligences, des saloons, qui, se mêlant à l’atmosphère musicale, nous emmènent très loin d’un Toulouse pluvieux et froid. On rit aussi et, parfois, on réfléchit à notre époque à nous. Quand Calamity Jane revendique son droit de porter un pantalon, quand elle se crêpe le chignon avec les femmes du village […]. La lecture est un art des plus difficiles. Corinne Mariotto ne se contente pas de nous livrer le texte tel qu’on aurait pu le trouver dans notre bibliothèque, non : elle le fait vivre. Elle lui offre une dimension nouvelle, qui fait que dans sa bouche, il résonne autrement, sensiblement. […]« . Le Clou dans la Planche / Morganne Reignier
  • Le bureau de poste de la rue Dupin et autres entretiens – Marguerite Duras et François Mitterrand – Lecture en 2 parties / 50 min et 1H / tout public /
    Avec : Corinne Mariotto et Denis Rey
    Marguerite Duras et François Mitterrand se sont rencontrés en 1943. Dans ces cinq entretiens, réalisés en 1985 et 1986, ils évoquent en amis de longue date l’histoire de la France, celle de l’Afrique, la poésie, les démons de l’Amérique et les souvenirs d’un épisode tragique : l’arrestation de Robert et de Marie-Louise Antelme dans un appartement de la rue Dupin.
  • La Cuisine de Marguerite, d’’après La cuisine de Marguerite et La vie matérielle de Marguerite Duras – Mise en scène et interprétation : Corinne Mariotto.
    Théâtre / 1H15 / Tout public/  Création 2016-2017 au Théâtre du Grand Rond.
    « L’idée de ce spectacle est née du désir de présenter ce monstre de la littérature dans sa pensée du quotidien, du trivial, de la vie matérielle. J’ai choisi de combiner les recettes de cuisine qu’elle avait couchées dans un carnet à de larges passages de « La maison », extrait de La vie matérielle. Dans ce texte, la place de la femme dans sa maison rejoint la place de la femme dans la société. Certaines considérations sur la gente féminine, au lieu de paraître d’un autre âge, sont bien souvent toujours d’actualité. Le rapport de la scène au public doit disparaître pour laisser place à une complicité, une quasi-intimité qui s’opère dans un face-à-face où une femme y prépare une soupe de poireaux et parle aux personnes qui sont là et l’écoutent. Elle les nourrit du fruit de son travail, de mots et d’idées avant de les nourrir de la soupe qu’elle aura préparée… » Corinne Mariotto

Pour programmer la Cie  dossiers de presse de Calamity JaneLe bureau de poste…La Cuisine de Marguerite

Contact
Compagnie de La Dame
Jeanne Astruc (Production / Diffusion)
Tél : 06 99 18 27 40 / jeanne.astruc@gmail.com
http://toutart.fr/artistes/deladame/

Haut de page