Auteurs lauréats 2003

Publié le par
virginie

Les auteurs boursiers lauréats 2003 étaient : Yannick Bourg, Guillaume Chérel, Elisabeth Combres, Didier Goupil, Brice Torrecillas et Marc Trillard.

Yannick Bourg

Yannick Bourg

Yannick Bourg

Diplômé d’Arts Appliqués, Yannick Bourg enseigne les arts plastiques tout en exposant ses peintures. En 1989, il co-fonde la revue Combo ! consacrée au rock et au roman noir, puis collabore à la presse (Les Inrockuptibles, Photo, Nova-Mag..). Il se lance dans l’écriture de fiction en 1996, avec La danse du psychopompe (éd. Florent Massot), dans lequel Descartes, escroc à la petite semaine, se retrouve confronté à l’extrême droite.
Son second polar Les potes de la perception, paru dans la collection Le Poulpe des éditions Baleine, s’inspire d’un fait réel pour s’immiscer dans le milieu du rock français. En 1998 enfin, il signe Erection : piège à cons (éd. Florent Massot). Son prochain ouvrage Tout (ce que je sais) vient du noir, hybride de roman noir et de science fiction, devrait paraître courant avril aux éditions Calmann-Lévy.

Guillaume Chérel

Guillaume Chérel

Guillaume Chérel

Né en 1964, originaire de Seine Saint-Denis, Guillaume Chérel vit depuis peu à Castelnau d’Estrétefonds, en Haute-Garonne. Auteur de romans policiers, il est aussi admirateur de Jack London et Ernest Hemingway, auxquels il a consacré deux récits de voyage. Il est également journaliste et critique littéraire. Dans son dernier roman, Les enfants rouges, paru en 2001 aux éditions Flammarion, l’auteur rend hommage à sa banlieue d’enfance, en y balayant d’un revers de plume tous les poncifs.

Elisabeth Combres

Elisabeth Combres

Elisabeth Combres

Journaliste indépendante, Elisabeth Combres a collaboré à diverses revues (Le Monde de l’éducation, National Geographic, Science et Vie Découvertes). Elle est aussi membre d’une équipe Handicap International. Son premier ouvrage Mondes rebelles Junior, co-écrit avec Florence Thinard (éditions Michalon, 2001) a reçu le prix Sorcières 2002. Plus récemment, les 2 auteurs, avec Les 1000 mots de l’info édité par  Gallimard jeunesse, ont reçu, lors du Salon du livre de Montreuil 2003, le prix Presse des jeunes dans la catégorie Junior. Objectif commun des 2 ouvrages : aider les jeunes lecteurs à comprendre les événements qui font l’actualité nationale et internationale et développer leur esprit critique vis à vis du discours médiatique. Elisabeth Combres se lance actuellement dans l’écriture d’une fiction sur les enfants du Rwanda d’après-guerre.

Didier Goupil

Didier GoupilNé à Paris en 1963, Didier Goupil vit aujourd’hui à Toulouse. Professeur de lettres, il est aussi scénariste et dramaturge. Son premier ouvrage, Maleterre, un recueil de nouvelles, a reçu le prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres. Femme du monde, son roman paru en 2001 chez Balland, a fait l’objet d’une pièce radiophonique produite par France Culture, et d’une adaptation théâtrale, avant d’être rééditée en 2003 au Serpent à plumes : une écriture épurée et ciselée pour décrire le portrait d’une femme née avec le XXe siècle. Dans son dernier roman, Le jour de mon retour sur terre, aux éditions du Serpent à Plumes, l’auteur revêt la peau d’un survivant de la catastrophe du 11 septembre.

Brice Torrecillas

Brice Torrecillas

Brice Torrecillas

Brice Torrecillas est né en 1962 et vit dans la région toulousaine. Sa première passion, la musique, l’amène dans les années 80 à enregistrer un album en tant qu’auteur compositeur interprète. Il mène aujourd’hui une carrière d’écrivain tout en enseignant le français. Son premier roman, La Confession, paru chez Nil éditions, est une œuvre noire et puissante qui raconte une relation amoureuse, érotique, voire mystique entre deux personnages aux destins scellés par des secrets inavoués. L’Ombre et le fard, paru au printemps 2003 au Cherche Midi éditeur, est une vision aiguisée, quasi initiatique d’un homme amoureux des femmes et de leurs artifices.

Marc Trillard

Marc Trillard

Marc Trillard

Marc Trillard est né en 1955 à Baden-Baden, en Allemagne. Depuis plusieurs années, il vit à Toulouse, devenu son port d’attache entre deux voyages. Auteur de documentaires pour la radio et la télévision (France Culture, Thalassa…), et de reportages pour la presse écrite, il anime aussi des ateliers d’écriture. Il est le directeur artistique du Salon du Littératures Francophones, qui se tient depuis 2000 à Balma. Mais les deux passions de Marc Trillard ont pour nom écriture et voyage. La seconde apporte sa moisson à la première, ce qui donne des textes hors du commun, romans alternants avec récits de voyages. L’exil, le courage et la lâcheté, les sentiments extrêmes ou les instincts de l’homme sont les thèmes favoris de l’écrivain. Son dernier roman, Le Maître et la mort, vient de paraître chez Gallimard.

Textes écrits en 2003

Haut de page