Revue Tire-Lignes

Publié le par
CRL

Tire-Lignes est une publication semestrielle du Centre Régional des Lettres, imprimée à 6200 exemplaires, qui se veut le reflet de l’actualité du livre en région et propose des dossiers thématiques.

Ligne éditoriale

2008 : Fin de Mots de cocagne, naissance de Tire-Lignes. Quelques explications sur ce changement et sur ce premier numéro. Par Hervé Ferrage, Directeur du C.R.L. jusqu’en septembre 2013.

 

Couv_TL_14Le format de l’ancienne revue, sa maquette, la nécessité de faire tenir sur des pages exiguës un contenu qui allait s’enrichissant, autant de causes d’insatisfaction pour l’équipe du CRL. D’où l’idée de repenser l’ensemble de la revue.

Quelques principes simples nous ont guidés. Côté contenu, nous souhaitions donner plus de place à la vie et à la création littéraires en Midi-Pyrénées sans bien sûr négliger l’ensemble des métiers du livre et leur actualité. Nous souhaitions aussi lancer des passerelles vers d’autres arts. Côté forme, nous rêvions d’une revue plus aérée, plus sobre aussi et plus cohérente dans son graphisme, avec quelques partis pris originaux, qui retiennent l’attention et invitent à la lecture.

De façon plus générale, il nous a semblé intéressant d’associer à ce projet une classe d’âge, disons les 18-25 ans, dont on dit qu’elle ne lit plus, ou presque plus, et dont le rapport au livre présente un degré d’évidence moindre que pour les générations antérieures.

Nous avons lancé un appel à projet aux étudiants du Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués du Lycée des Arènes de Toulouse, option « Créateur-Concepteur Communication Visuelle ». Douze étudiants ont ainsi travaillé en binômes pendant deux mois et nous ont proposé début mars six maquettes distinctes. La qualité et le sérieux du travail étaient en tout point remarquables. Nous avons finalement retenu la proposition de Clotile Francillon et Benjamin Mege.

Tire-Lignes est le beau titre qu’ils ont choisi : il renvoie à l’âge artisanal du graphisme et à l’un de ses objets, mais il est aussi propice à la rêverie sur l’art d’écrire, tirer des lignes, tracer des lignes d’écriture, inventer peut-être comme nous y invitait naguère Gilles Deleuze, des « lignes de fuite », bref inscrire le livre et ses métiers dans un mouvement dynamique sans cesse en devenir.

La maquette elle-même, telle qu’elle a été conçue, joue sur deux rythmes, deux formats en un seul : le grand format (255 cm x 355  cm)  est celui du journal, il justifie un agencement des textes en colonnes, il est dédié à l’actualité ; le format livre (11cm x 18cm) qui s’inscrit à l’intérieur se veut davantage tourné vers la réflexion ; avec un texte plus resserré au centre de la page, il est idéalement conçu pour les dossiers thématiques qui figureront dans chaque numéro.

Bref, avec cette nouvelle revue, nous avons souhaité offrir à nos lecteurs, professionnels du livre, amateurs ou simples curieux, un objet qui se prête à des lectures variées, modulables, mais si possible toujours plaisantes et instructives. Espérons que le pari sera réussi !

Diffusion de Tire-Lignes

Tire-Lignes est envoyée gratuitement et systématiquement à tous les acteurs du livre référencés au CRL. Si vous n’en faites partie et que vous souhaitez la recevoir, il vous faut adhérer à notre structure et en faire la demande auprès de :

Nadine Philippe : 05 34 44 50 20
crlpyren@crl-midipyrenees.fr

Vous pourrez également vous procurer gratuitement Tire-Lignes dans différents lieux culturels de Toulouse et de Midi-Pyrénées.

Consulter les numéros de Tire-Lignes

Ours

Directeur de publication : Serge Regourd

Rédacteur en chef : Laurent Sterna
Responsable de
Rédaction : contributions extérieures, équipe du C.R.L.

Création de la maquette : Clotilde Francillon et Benjamin Mege – DSAA Concepteur-Créateur en communciation Visuelle – FORM, lycée des Arènes, Toulouse
Mise en page du 1er numéro :
Clotilde Francillon et Benjamin Mege – DSAA Concepteur-Créateur en communciation Visuelle – FORM, lycée des Arènes, Toulouse
Mise en page des numéros suivants 1 à 13 :
Terres du Sud – Tournefeuille
Impression des numéros 1 à 13 :
Imprimerie Lahournère – Toulouse

Mise en page du numéro 14 et adaptation de la maquette :
Pascale Darrigrand
Impression :
Imprimerie Ménard  – Labège

Tirage : 6200 exemplaires
Rythme de parution prévu :
avril et octobre/novembre

Haut de page